António Guterres a lancé l’appel tard vendredi soir, quelques heures après que les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont lancé des frappes aériennes contre des sites liés aux capacités d’armes chimiques du pays.

 « Il y a une obligation, notamment en matière de paix et de sécurité, d’agir conformément à la Charte des Nations Unies et au droit international en général. La Charte de l’ONU est très claire sur ces questions « , a déclaré M. Guterres.

« Le Conseil de sécurité est le premier responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationales et j’invite les membres du Conseil de sécurité à s’unir et à exercer cette responsabilité. J’exhorte tous les États Membres à faire preuve de retenue dans ces circonstances dangereuses et à éviter tout acte qui  pourrait aggraver la situation et les souffrances du peuple syrien. « 

L’opération conjointe des Etats-Unis et de leurs alliés était en réponse à une attaque chimique présumée dans la ville de Douma la semaine dernière.

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), partenaire de l’ONU, a déployé une mission d’enquête dans la région.

M. Guterres a déploré l’utilisation d’armes chimiques, qu’il a qualifiées d’«odieuses».

Plus tôt vendredi, le Secrétaire général avait demandé au Conseil de sécurité de

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_top.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »