« Les gouvernements nationaux ne peuvent à eux seuls résoudre la crise climatique », a déclaré mercredi Patricia Espinosa, la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), dans un discours à ce sommet.

« C’est la raison pour laquelle nous travaillons en collaboration avec les États, les régions et les villes pour réaliser des progrès tangibles et durables. Nous travaillons avec la communauté économique mondiale ; et nous mettons à profit l’activisme, la passion et l’engagement de la société civile et de milliards de gens ordinaires dans le monde entier », a souligné Mme Espinosa qui est co-présidente de ce sommet organisé à l’initiative de l’Etat de Californie.

Pour la cheffe de la CCNUCC, le sommet de San Francisco est « l’occasion de faire avancer les mentalités plus rapidement pour la concrétisation rapide des objectifs de l’Accord de Paris », signé en 2015. Lundi, à New York, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, avait souligné l’urgence d’une action pour le climat plus ambitieuse en appelant les dirigeants mondiaux à ne pas perdre de temps.

A San Francisco, Etats, régions, villes et entreprises se retrouvent pour présenter les actions qu’ils ont entreprises pour réduire leurs émissions ; prendre des engagements

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_top.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »