Print

18 mai 2017 – Certains des plus grands bailleurs de fonds au monde pour la recherche médicale et des organisations non gouvernementales internationales ont décidé jeudi d’exiger que tous les essais cliniques qu’ils financent ou soutiennent soient enregistrés et que les résultats soient rendus publics.

Dans une déclaration commune, le Conseil indien de la recherche médicale, le Conseil norvégien de la recherche, le Conseil du Royaume-Uni pour la recherche médicale, Médecins sans frontières et Epicentre (sa branche recherche), l’Institut Pasteur, PATH, la CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations), la Fondation Bill et Melinda Gates et Wellcome Trust ont décidé d’élaborer et d’appliquer dans les 12 prochains mois une politique exigeant que tous les essais qu’ils financent, cofinancent, parrainent ou soutiennent soient inscrits sur un registre public.

Ils ont également décidé de publier tous les résultats dans des délais bien précis sur le registre et/ou dans une revue scientifique.

Aujourd’hui, selon plusieurs études, aucun rapport n’est diffusé pour environ 50% des essais cliniques, souvent parce que les résultats sont négatifs. Ces résultats d’essais non communiqués donnent une image incomplète et potentiellement trompeuse des avantages et des bénéfices des vaccins, des médicaments et des

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_top.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »