Print

19 mai 2017 – La flambée de violence qui a touché l’est de la République centrafricaine (RCA) ces derniers mois atteste de la fragilité du pays, a souligné jeudi une haute responsable de l’ONU en Centrafrique.

« Cette violence a continué ces dernières semaines. Et malheureusement, nous avons vu un certain nombre d’attaques qui ont eu pour conséquences un nombre important de victimes civiles », a déclaré la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général et Chef adjointe de la Mission multidimensionnelle de stabilisation intégrée des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA), Diane Corner, lors d’une conférence de presse depuis Bangui.

Mme Corner a précisé que les violences récentes étaient principalement concentrées sur trois villes du pays : Bangassou, Alindao et Bria.

« Les anti-Balakas se sont renforcés. Ils ont attaqué la ville de Bangassou, une ville qui avait été jusqu’à présent extrêmement calme », a indiqué la Représentante spéciale adjointe. « C’est la première fois qu’elle a connu une flambée majeure de violence de cette échelle ».

Le 8 mai, cinq Casques bleus ont été tués dans l’attaque de leur convoi par des éléments anti-Balakas

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_news_africa.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »