Il s’adressait à une conférence des signataires de la Convention au siège de l’ONU à New York, la décrivant comme l’un des traités internationaux sur les droits de l’homme les plus ratifiés.

« Mais signer et ratifier la Convention ne suffit pas. Sa mise en œuvre est essentielle », a déclaré M. Guterres. « Les sociétés doivent être organisées de manière à ce que toutes les personnes, y compris les personnes handicapées, puissent exercer librement leurs droits ».

« Nous ne pouvons pas nous permettre d’ignorer ou de marginaliser les contributions de 1,5 milliard de personnes », a-t-il déclaré, soulignant qu’il fallait faire plus pour que les personnes handicapées participent pleinement à la société.

 

Les personnes handicapées sont encore souvent confrontées à une discrimination ouverte, à des stéréotypes et à un manque de respect pour leurs droits humains fondamentaux – les femmes et les filles étant touchées de manière disproportionnée.

« Chaque minute, plus de 30 femmes sont gravement blessées ou handicapées lors de l’accouchement », a précisé le chef de l’ONU.

En outre, les femmes et les filles handicapées se heurtent à de multiples obstacles pour

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_top.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »