Elle s’attendait certainement à un accueil plus chaleureux.  En visite à Châteaudouble, dans le Var, pour protester contre l’arrivée prochaine de 72 migrants dans ce village de près de 480 habitants, la présidente du Rassemblement national a été copieusement huée.

​«Cassez-vous!», «Dégage», lançaient des habitants, qui lui ont bloqué le passage et ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: «NON RN».

​Entourée de journalistes, Marine Le Pen a pourtant continué à sourire, comme si de rien n’était.

​La mise en ligne de ces images sur la Toile a divisé les internautes. Tandis qu’une partie d’entre eux ont salué le geste des habitants de Châteaudouble et ont estimé qu’un accueil similaire devait être réservé à la présidente du RN partout ailleurs…

Translate »