La section de recherches de la gendarmerie des transports aériens (SR-GTA) française relancera l’enquête sur le vol MH370 disparu en mars 2014 avec 239 personnes à bord dont quatre Français, pour vérifier certaines données satellite, a annoncé mercredi le journal Le Parisien.

Le vol MH370 en haut du tableau de l'aéroport de PékinLes autorités françaises n’ont pas encore fait de déclarations officielles concernant la réouverture de l’enquête.

D’après le journal, la GTA entend rétablir la trajectoire du Boeing 777 malaisien en vérifiant notamment l’authenticité des données techniques recueillies pendant l’enquête, notamment celle fournies par la société britannique Inmarsat, qui a réceptionné les positions transmises par le Boeing avant sa disparition.

Le système Inmarsat a suivi l’appareil jusqu’à l’océan Indien où il aurait sombré. Mais le premier virage effectué par l’avion alors qu’il se trouvait au large de la Malaisie et du Vietnam, entre deux contrôles aériens, était volontaire. D’après le journal, rien ne dit que le commandant de bord n’a pas programmé le vol vers une opération suicidaire. Il pourrait aussi s’agir d’une dépressurisation lente non détectée par les pilotes,

...

La suite...

....

Lien source - http://fr.rian.ru/export/rss2/index.xml -

- Catégorie - Rianovosti

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »