« L’objectif était d’exprimer notre solidarité conjointe à la population du Soudan du Sud », a dit le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, lors d’une conférence de presse mardi à Juba, la capitale sud-soudanaise.

Il a précisé que la délégation conjointe de l’ONU et de l’UA s’était rendue la veille à Bentiu, dans le nord du pays, et avait visité un camp de protection des civils, où elle avait entendu des femmes raconter leurs histoires.

« Notre message était également qu’il y a une lueur d’espoir au Soudan du Sud avec l’accord revitalisé et que, même s’il reste un long chemin à parcourir pour instaurer la paix au Soudan du Sud, c’est encourageant », a dit M. Lacroix. « Nous sommes prêts à aider, en faisant équipe avec l’Union africaine ».

Mais le chef du maintien de la paix de l’ONU a rappelé qu’il était important, avant toute chose, que le cessez-le-feu se matérialise complètement sur le terrain.

Le 12 septembre dernier, le Président sud-soudanais, Salva Kiir, et son ancien Vice-Président, Riek Machar, ont signé à Addis-Abeba, en Ethiopie, un accord de paix revitalisé mettant fin à cinq années de conflit au Soudan du Sud.

Mardi à Juba, le Commissaire de

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_news_africa.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »