Les deux pays ont aussi des intérêts fondamentaux communs qui prédéterminent la possibilité d’un rapprochement. Selon  la revue en ligne Vzgliad.

Les réactions à la visite du monarque saoudien sont très variées mais ont toutes un point commun: tout le monde souligne l’influence accrue de la Russie au Moyen-Orient.

Le roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al SaoudLe Spectator titre même «Comment Poutine gouverne le Moyen-Orient». Aussi flatteurs que soient ces jugements, il faut rester réaliste: la Russie est effectivement devenue un acteur extérieur crucial au Moyen-Orient en rétablissant en partie les positions de l’URSS, mais essentiellement grâce aux méthodes de «judo géopolitique» habilement utilisés par Vladimir Poutine. Le président russe a retourné l’énergie de l’adversaire contre ce dernier.

En l’occurrence, la guerre en Syrie et la volonté des USA de réduire leur implication dans les affaires de la région ont permis à la Russie de prendre le rôle de modérateur. Washington n’avait pas l’intention de libérer la place de principal médiateur mais a conduit lui-même ses affaires moyen-orientales dans l’impasse en ouvrant à la Russie une fenêtre d’opportunités, et Poutine en

...

La suite...

....

Lien source - http://fr.rian.ru/export/rss2/index.xml -

- Catégorie - Rianovosti

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »