« La Syrie représente aujourd’hui la menace la plus sérieuse pour la paix et la sécurité internationales», a déclaré en fin de matin, lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité, António Guterres tout en réaffirmant «la nécessité d’éviter que la situation ne devienne incontrôlable ».

Il a appelé les membres du Conseil de sécurité à s’unir et à exercer leur responsabilité principale en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationales, conformément à la Charte des Nations Unies.

« J’ai suivi de près les informations faisant état de frappes aériennes en Syrie menées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni », a déclaré le Secrétaire général, notant que les trois États avait indiqué que leur objectif était de cibler les capacités d’armes chimiques du gouvernement syrien et de décourager leur utilisation future.

Selon les informations disponibles, les frappes aériennes auraient été limitées à trois emplacements militaires à l’intérieur de la Syrie, a indiqué le chef de l’ONU. La première cible comprenait le Centre d’études et de recherches scientifiques syriennes à l’aéroport al-Mazzah de Damas; la seconde, une installation présumée de stockage d’armes chimiques à l’ouest de Homs; et le troisième – un présumé site de stockage d’armes chimiques et un poste

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_top.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »