Print

11 août 2017 – Quatre ans après le début du conflit en Ukraine, près de 1,6 million de déplacés internes ukrainiens luttent toujours pour leur sécurité, trouver un logement décent et gagner leur vie, a rappelé vendredi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

« La sécurité reste un souci majeur pour près de 800.000 personnes vivant à proximité de la ligne de contact dans les régions de Donetsk et de Luhansk, à l’est du pays », a déclaré un porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d’un point de presse à Genève.

Dans les zones proches de la ligne de contact, les tirs d’artillerie continuent d’endommager les infrastructures civiles, provoquant de nouveaux besoins humanitaires et des risques de déplacements de populations.

Selon les témoignages de résidents des communautés proches du front recueillis par le HCR, des maisons civiles sont réquisitionnées à des fins militaires. Le stationnement d’armes et de combattants dans des zones résidentielles met la population civile en danger lors des combats.

« Le HCR réitère son appel à toutes les parties au conflit à veiller à protéger les civils et

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_news_europe.asp -

- Catégorie - NATiONS UNiES

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »