Les principes journalistiques ne sont pas de mise quand les médias mainstream américains parlent de la Russie, sinon les Américains seraient au courant des récentes révélations de la National Security Archive qui expliqueraient l’attitude de Moscou à l’égard de Washington, a déclaré Stephen Cohen, professeur émérite de sciences politiques aux universités de Princeton et de New York, cité par le journal The Nation.

La rencontre entre Gorbatchev et Reagan à Genève, le 19 novembre 1985.La National Security Archive auprès de l’Université George Washington a publié le 12 décembre dernier des documents importants sur la fin de la guerre froide. Ces papiers confirment que les États-Unis et d’autres pays occidentaux ont promis en 1990 au Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev que les frontières de l’Otan n’avanceraient «pas d’un pouce» à l’Est, vers la Russie.

En échange, M.Gorbatchev a accepté la réunification de l’Allemagne, qui était l’épicentre de la guerre froide, et son adhésion à l’Alliance. Cette décision du Président soviétique l’a rendu moins populaire dans son pays et a «probablement contribué à l’organisation d’une tentative de coup d’État

...

La suite...

....

Lien source - http://fr.rian.ru/export/rss2/index.xml -

- Catégorie - Rianovosti

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

PUBLiCiTÉ

Translate »